• Accueil

    Voici un petit blog, qui parle de Drama, soit des séries asiatiques. Dans ce blog je décris les dramas que j'ai vu, avec une petite fiche technique sur le drama et mon avis personnelle sur celui-ci.

    Accueil

    Mais en premier lieu, il est bon de rappeler ce qu'est un drama. C'est un terme utilisé pour parler des séries venant d'Asie, essentiellement venant d'Asie de l'Est (Chine, Corée, Japon, Taïwan,  Thaïlande...). Contrairement aux séries auxquelles on peut être habitué à la télévsion, les dramas ont des formats, des nombres d'épisodes et des thèmes très variés. Les épisodes peuvent duré d'une dizaine de minute à parfois 1h20. Il en va de même pour le nombre d'épisode qui peux aller de 10 à une centaine. Le thèmes le plus connu est la comédie-romantique venu surtout de Corée, mais les thèmes sont très variés allant de la simple romance à des enquêtes policières, du thriller, du fantastique, de l'historique, du médical, du drame, de la comédie et plein d'autre.

    Bien sûr, il ne faut pas oublier que chaque pays gère différemment leur production de séries, comme le fait que la Chine, par exemple, et connu pour sa censure pour certain thème (le gore, l'homosexualité, les religions...). Mais cela n'empêche pas les séries sur ces thèmes de voir le jour, comme par exemple The Untamed un drama de 50 épisodes sortie en Chine en 2019, qui est l'adaptation d'un light novel classé dans la catégorie BL (Boy's love = histoire d'amour entre deux hommes). Il en va de même avec les autres pays d'Asie qui ont encore des sujets tabous et qui pratique de la censure.

    Même si on peut voir une nette amélioration de ce côté-là avec notamment des dramas coréens dénonçant la condition de la femme coréenne dans la société comme Best Wedding, qui parle d'une femme célibataire et enceinte qui décide d'élever son enfant seule tout en travaillant comme journaliste, ce qui reste très rare voire même mal vu en Corée. Ou encore une très large production de dramas thaïlandais sur le thème de l'homosexualité depuis 2016, comme par exemple Sotus (2016), Together with me (2017), Love by chance (2018), TharnType (2019), Why RU (2020)...

  •  

    I'm Tee, me too

    Titre original : Khon La Tee Jao Kan / คนละทีเดียวกัน

    Pays : Thaïlande Thaïlande

    Épisodes : 8 x 35 min

    Diffusion : du 18-09-2020 au 06-11-2020

    Diffuseur : GMM 25

    Genres : Comédie - Sitcom - Amitié - Jeunesse - Famille

    Réalisateur :   X Nuttapong Mongkolsawas

    Résumé : Afin de pouvoir garder sa maison après la mort de sa mère, Watee décide de louer quelques chambres. C'est ainsi que six jeunes hommes, s'appelant tous "Tee" et avec leurs propres qualités, se retrouvent à cohabiter sous le même toit. Watee, Teerex, Maitee, Teedo, Maytee et Teedet vont en apprendre davantage, non seulement les uns sur les autres, mais aussi sur eux-mêmes.

               Teerex                     Maytee                           Watee                       Maitee                         Teedet                          Teedo

      I'm Tee, me too  I'm Tee, me too  I'm Tee, me too  I'm Tee, me too  I'm Tee, me too  I'm Tee, me too

        Gun Atthaphan          Off Jumpol             Krist Perawat          Singto Prachaya          New Thitipoom             Tay Tawan

          Phunsawat              Adulkittiporn            Sangpotirat                    Ruangroj                Techaapaikhun            Vihokratana

     Muay Angsana Buranon (mère & Tante de Watee), Khunakorn Kirdpan (Père de Teerex), Jum Sumontha Suanpholaat (Mère de Maytee), Film Rachanum Mahawan (Looksorn), Apple Lapisara Intarasut (Soundlab), Narummon Phongsupan (Mère de Maitee), Nink Chanya McClory (Ink -Ep1), Frappe Parassara Dejkraisak (Cherry - Ep5), Euro Thanaset Suriyapornchaikul (Teedet jeune - Ep5), Kai Nipawan Taveepornsawan (Mère de Teerex - Ep7-8), Patrick Nattawat Finkler (Teebone - Ep8)

    On nous propose ici, un drama d'abord drôle et léger pour se diriger vers une histoire plus touchante et profonde. C'est vrai que le scénario n'a pas d'intrigue forte, ce qui permet de se concentre sur les personnages et leurs psychologies. En effet, chaque personnage semble au début, avoir des peurs ou des phobies plutôt spécifique, qui peuvent nous sembler drôle (comme la peur des jolies filles ou encore des bruit de mastication), mais le drama nous le présente comme un véritable handicape pour les personnages dans leur vie quotidienne. D'abord tourné en dérision, chaque personnage connait une amélioration grâce à l'entraide qui s'est formé dans ce groupe assez particulier. Les premiers épisodes sont là pour nous présenter chaque personnage, son problème et chacun connait son propre arc. D'abord hilarant comme l'épisode avec Maytee et sa peur des fantômes, l'humour fait place à plus de profondeur, en dévoilant par exemples d'où vient leur peur. La plupart des scènes se déroule dans la maison, mais il y a quand même beaucoup de décors différents, et cela ne semble pas du tout répétitif. Chaque lieu à des scènes marquantes qui ont un grand impact et la réalisation permet de toujours voir un angle différents du lieu pour chaque scène, la rendant unique.

    Le drama nous présente d'ailleurs plusieurs thème intéressant, mais qui reste assez en surface. Le premier bien sûr est le traumatisme de l'enfance qui se transforme en phobie. Chaque personnage aura sa phobie qu'il essaiera de guérir avec l'aide des autres, pour finalement s'accepter comme ça, et mieux vivre. Le deuxième thème important est le deuil, que l'on retrouve avec Watee (Krist) et la mort de sa mère qui l'oblige à louer des chambres dans sa maison. D'abord solitaire, ne voulant faire confiance à personne, il se rendra compte qu'être entouré est en fait ce qu'il lui fallait pour surmonter la mort de sa mère.

    En parlant des personnages, comment ne pas mentionner le casting de ce drama. On a le droit aux acteurs (BL) les plus connu de GMM qui sont Off, Gun, Tay, New, Singto et Krist qui tient le rôle principal (si on peut dire). Off/Gun sont connu pour leur "couple" dans Puppy Honey (2016) et Theory of love (2019); Tay/New sont ensemble dans Kiss the series (2016), Kiss me again (2018) et Dark blue kiss (2019); Et pour finir Krist/Singto que l'on retrouve dans Sotus (2016) et sa suite Sotus S (2017). Ils sont également connu pour leur grande amitié et ce, depuis des années. Je pourrais presque penser que c'est un drama fanservice qui réunie tout les acteurs que les fan de BL adore voir ensemble. Et je dois dire que les petites scènes Off/Gun, Tay/New ou Krist/Singto, m'a vraiment fait plaisir et que je me suis intéressé au projet d'abord à cause des acteurs ! Cependant, même s'ils sont connu pour jouer dans des dramas BL, ce n'est pas le cas ici ! Ce n'est pas du tout un BL comme l'a très bien répété la chaine GMMTV.  

       I'm Tee, me too    I'm Tee, me too

    Attention zone de spoil potentiel !

    Comme dis précédemment, chaque personnage connait un arc pour son développement. Les premiers épisodes se concentre sur Maytee, Teedet et sur Teedo. D'abord Teedo qui ne supporte pas les bruits de bouches (surtout la mastication), n'a jamais réussit un rendez-vous avec une fille car il s'énerve trop violemment quand la fille mange. Alors Teerex et la bande décide de l'aider et amène des scènes hilarantes entre les bruits du mixeur, du chien de la tondeuse ou encore de pet, chacun essaye de masquer les bruits de mastication de la fille. Pensant que l'amour pourra faire disparaitre sa phobie, il se rend compte qu'il suffisait de dire la vérité pour que chacun puisse faire des efforts. Je suis assez contente de la fin de son arc, en finissant par trouver la bonne fille qui accepte ses défauts et s'adapte à lui. Pour Teedet, malgré l'aide de Teerex et Maytee (merci de nous avoir offert Off en fille! XD), il réussit à trouver une fille avec qui il se sent bien, malgré sa phobie des belles femmes. Pour Maytee, son arc est un peu plus long, car on nous explique d'où vient son traumatisme et les conséquences que cela à maintenant. Son arc aborde encore une fois les liens qui peut y avoir entre parent et enfant mais surtout que les choses que l'on dit ou fait à un enfant peut avoir de grave conséquence à l'âge adulte. Sa peur des fantômes est un véritable handicape pour lui mais aussi pour tout les résident de la maison. J'adore la scène où il est tout seul dans la maison et qu'il essaye de se rassurer mais fini par s'évanouir. Mais il reste un personnage joyeux et plein de vie qui veut toujours être entouré de gens. J'aime beaucoup les efforts qu'il fait pour sa mère et tout les changements qu'il fait petit à petit, montrant une amélioration.

    Les trois autres personnages se développent dans la deuxième partie du drama, qui rentre dans la partie plus sérieuse. Maitee est un jeune homme perfectionniste, aimant la cuisine mais déteste les bonnes nouvelles. La mort de son père lui à laissé un sacré traumatisme, et la maladie de sa mère ne l'arrange pas. En fait, il a peur d'être déçus par une nouvelle qui parait bonne mais qui ne l'est pas vraiment. Il a peur d'espérer tout en espérant que la santé de sa mère s'améliore. Mais le fait d'avoir retrouver son ami d'enfance (Watee) et de pouvoir parler de ses peurs, lui permet d'y faire face et d'aller mieux. Mais le fait d'être entourer de ses amis dans cette maison, lui permet aussi de penser à autre chose et de voir le positif. Ma scène favorite qui résume tout ça et quand il discute avec Teerex et qu'il doit choisir la bonne main pour avoir le bonbon. Je pense que c'est une très bonne métaphore. Je pense que l'arc de Maitee est le mieux écrit, le plus émouvant et le plus développé de la série.

    Bien sûr, il faut parler de la révélation final. Je m'y attendais pas du tout, rien n'a était dit avant, pas de petit indice, à part le fait que Teerex avait un comportement assez étrange dans les derniers épisodes. Il est vrai que d'annoncer à Watee, qu'il a un père et qu'ils sont frère de cette manière est un peu brutal. Il aurait pu le suggérer ou en discuter avec lui en amont pour savoir comment lui dire de la manière la plus douce possible, sachant que Watee n'arrive pas à faire confiance facilement. Il été évident qu'il rejette tout le monde, se sentant trahit. Mais la scène d'ouverture de l'épisode 7, reste très émouvante, avec un jeu d'acteur excellent de Gun (Teerex) et de Krist (Watee), permettant de montrer une scène percutante. Je dois dire aussi que le coup du père qui tombe malade, et qui force Watee à l'accepter, c'est un peu forcer. Le dernier épisodes peut ressembler à du fanservice (ce qui ne me déplait pas), mais reste cohérente avec le message principal du drama. En effet c'est grâce à cette cohabitation que Watee, a pu mieux vivre son deuil, et se faire de nouveau ami (et avoir un petit frère en prime). Et c'est vrai aussi pour les autres personnages qui ont réussit à vivre ensemble, à apprendre de l'autre et sur eux-même et se faire de véritable amis.

     I'm Tee, me too

    Je peux dire que c'est une bonne petite sitcom, sans vraiment de grande ambition, mais avec quand même assez de fond pour raconter quelque chose. L'humour a une grande place dans ce drama, avec des personnages s'appelant tous Tee, des phobies peu courantes ou des situations assez drôle. Le drama nous propose quand même un fond plus touchant et des thème plus profond, comme le deuil, la maladie ou les relations enfant/parent. Malgré des petites facilitées scénaristiques, j'ai aimé l'ambiance du drama, son histoire et ces thèmes. C'est un drama que je conseil de voir, si on veut une histoire simple, sans prétention et sans prise de tête.


    votre commentaire
  •  

    The Shipper

    The Shipper

    Titre alternatif : จิ้นนายกลายเป็นฉัน

    Pays : Thaïlande Thaïlande

    Épisodes : 12 x 45 min

    Diffusion : du 22-05-2020 au 07-08-2020

    Diffuseur : GMM25

    Genre : Romance - Amitié - École - Homosexualité - Fantastique - Transidentité

    Réalisateur : Aticha Tanthanawigrai

    Résumé : Pan et Soda sont deux fujoshi (personne qui aime les BL) et mettent ensemble Way, l'athlète cool, et Kim un élève brillant. Ils sont amis et Way a une petite-amie PhingPhing que les deux filles détestent. Mais un jour Kim demande à Pan s'il peux la raccompagner mais ont un accident est ce retrouvent accidentellement fauché par un ange de la mort. Voyant son erreur, l'ange les rejette sur terre mais Pan se retrouve dans le corps de Kim, mais l'âme de Kim ne se trouve nulle part. Le dieu de la mort promet de trouver une solution cependant Pan doit faire semblant d'être Kim et doit le dire à personne. Néanmoins, être Kim ce révèle être moins facile que prévu, sachant que son meilleur ami, Khet est le frère de Kim.

                          Pan                                              Kim                                              Way                                         Khet                                        Ange de la mort

             

       Prigkhing Sureeyaret             First Kanaphan                    Fluke Pusit                      Ohm Pawat                          Jennie                    

                Yakaret                                 Puitrakul                            Ditaphisit                    Chittsawangdee                     Panhan

     Ploy Kanyarat Ruangrung (Soda), View Benyapa Jeenprasom (PhingPhing), Dj Data Warinda Damrongphol (Kanana), Waratchaya Ophat-sirirat (Nun), Chinnaphat Charat-uraisin (Somza), Photcharaphon Thepsukdi (Off), Wirawit Charoensupphasutthirat (Pipe), Peach Phiradon Si-osot (X), Off Jumpol Adulkittiporn (Ep 12), Gun Atthapan Phunsawat (Ep 12)

    Je dois dire que ça a été une vrai surprise. En découvrant le trailer, je pensais voir une comédie un peu burlesque à base de fantastique avec un échange de corps qui apporte sont lots de malentendus et de situation assez drôle un peu comme dans History 1 : My hero. Et c'est exactement ce que j'ai eu au départ. Les situations sont drôle, le jeu d'acteur est dans le burlesque, l'exagération (qui me rappel le jeu d'acteur japonais dans les comédies) qui reste cohérente avec l'ambiance comédie du drama. Mais au fur et à mesure, le ton du drama ce durci, abordant des thèmes forts de façon beaucoup plus sérieuse. On change d'ambiance de façon assez fluide, sans que l'on s'en rende compte et quand on s'en aperçoit, on est déjà bien plongé dans l'histoire, apporté dans la vie des personnages et bien investit émotionnellement. Malgré ces douze épisodes, le drama a beaucoup de rebondissement, nous montre que les apparences sont trompeuses et qu'il ne faut jamais faire de conclusion hâtive. C'est d'ailleurs sur ça que le drama joue et marchera sur le spectateur pour lui donner encore et encore des twists. On a droit à un panel de personnage comme le garçon gentil et discret, le gang des filles méchantes, le mauvais garçon involontaire, l'étudiant parfait et mystérieux et les deux meilleurs amies un peu naïve. Mais chacun personnage connait un développement (plus ou moins bon) et chacun agit pour une véritable raison qu'il croit juste. Personne n'est vraiment gentil ou méchant, chacun fait des erreurs et peut être vu comme gentil ou méchant. Les relations se complexifient, avec une relation fraternelle difficile mais magnifiquement profonde (j'ai vraiment aimé cette partie de l'histoire), des liens d'amitiés forts (comme Soda qui est prête à souffrir pour son amie), des premiers amours inattendus ou encore la pression parental (comme le père adoptif de Pan, qui a d'ailleurs de magnifique scène d'émotion).

    Je tiens à faire un paragraphe sur les sujets abordés dans cette série. Les thèmes sont assez lourd, car le premier qui vient est la mort. D'abord tourné en rigolade dans les premier épisode, celui-ci prend une autre dimension au fur et à mesure. La mort reste présent tout le long, et nous fait comprendre sa gravité, son importance et sa conséquence sur nous et notre entourage. Pour moi le drama entier est une sorte de retranscription des 7 étape du deuil. D'abord le choc mis en avant dans le premier épisode (quand il apprennent qu'ils sont mort), puis le déni (quand Pan refuse de s'en aller) dans l'épisode deux. La colère et la dépression vient quand elle découvre qui est Kim. La résignation quand à elle, survient quand elle prend sa décision vers la fin. L'acceptation arrive quand elle se rend compte que c'est pas comme ça que cela doit ce passer. Elle accepte de laisser faire la vie. La dernière étape de la reconstruction, ce voit à l'épisode finale, quand elle comprend qu'elle doit reprendre sa vie. Bien sûr ce n'est que ma théorie personnelle, ou de la sur-interprétation, mais je l'aime bien !

    Mais il n'y a pas que la mort comme sujet important ici. Il y a aussi le jugement des autres, que l'on fait par bienveillance ou par méchanceté. C'est aussi central que la mort, car tout le principe repose sur la découverte de qui été vraiment Kim et la façons dont Pan le voit. Pan le voit comme l'étudiant parfait, réussissant tout les sujets, bon en sport, un génie et une bonne personne sauvant tout le monde. Quand elle découvre ce qu'il a fait pour en arriver là, sa vision change et le voit d'un mauvais œil. Là encore c'est parce qu'on ne sait pas tout. Le drama nous fait réaliser que juger les gens sur leur image n'est pas bon, mais sur leur action n'ont plus, qu'il faut chercher encore plus profondément pour connaitre vraiment les gens. C'est un véritable message de tolérance et d'humilité, que chaque personne à une raison d'agir de telle manière et qu'au fond, qui sommes-nous pour juger les autres ? Par contre attention pour tout ceux qui veulent voir un BL, vous risquez être un peu déçus. Ce n'est pas du tout le sujet du drama, car nous suivons Pan (une fille) dans le corps de Way (un homme), alors cela apporte beaucoup de malentendu mais cela reste une histoire d'amour "classique" un peu chelou (je m'exprime tellement mal. Désolé...)

      The Shipper  The Shipper

    Attention zone de spoil potentiel !

    Le "couple" principal est assez particulier. Khet est amoureux de Pan depuis un moment déjà, cependant il reste dans la friendzone pour Pan. Khet est la gentillesse et la patience incarné, il est d'ailleurs le personnage le plus intéressant pour son caractère mais également pour tout les mystères qui l'entoure (la relation avec son frère ou sa relation avec Pan). Il observe tout le temps Pan, remarquant tout ces changements et la connaissant par cœur. C'est d'ailleurs pour ça, qu'il va vite remarquer que c'est elle dans le corps de son frère (et par la même occasion qu'il n'est pas fou). C'est vraiment le meilleur personnage de ce drama, car quoi qui l'arrive, il reste avec elle, toujours à la protéger, conseiller même quand le choix devra ce faire entre elle et son frère. Quand à Pan, elle est au départ la fille un peu nerd, fan de BL qui ship Way et Kim sans pensais à mal. Mais quand elle voit que cela à des conséquences graves, elle s'en veux et arrête. Quand elle se retrouve dans le corps de Kim, sa vision du monde change. Elle découvre que tout ce qu'elle imaginait été faux (en même temps, c'est logique), qu'elle ne connait rien sur Kim, Way ou encore Khet. Apprenant, tout ce que Kim a fait de mal, elle veux réparer tout ça. Certain dirons qu'elle le fait pour se venger car elle s'est trompé sur lui, mais moi je suis plus partisane du fait que déjà elle ignorait encore les raisons, et surtout, que de son point de vue, elle voulait faire le bien. Cette "aventure" va vraiment la faire grandir, lui apprendre que tout a une raison et quand elle comprend tout ce qu'il se passe, elle accepte et se rend compte de son erreur. Je suis d'ailleurs contente qu'elle prenne la décision de vivre sa vie, plutôt que de vivre en tant que Kim. La fin de l'histoire nous donne un personnage plus mature, qui a appris à faire attention aux autres, que la vie est très importante mais surtout qu'il y a plein de gens qui l'aiment et qui veulent la voir vivre.

    Il faut parler du couple de Way et Kim. C'est un couple tragique, mais on le découvrira qu'à la fin. Au départ décris par les autres comme des amis très proches mais contraire, on découvrira avec Pan, qu'en fait ils sont beaucoup plus que ça. Ayant des sentiments pour l'autre, ils n'ont jamais osé se le dire, mais leur action (surtout Kim) montre clairement qu'ils ne le laisseront jamais tomber, même s'il doit faire le mal. Le fait de nous montrer que les mauvaises actions de Kim est pour nous faire détester ce personnage. Mais quand plus tard, on apprend sa réelle motivation, cela donne une nouvelle dimension au personnage qui d'un seul coup, fait passer le spectateur pour un "con", qui juge sans rien savoir (ce que je déteste être). Le coup qui nous achève vraiment c'est quand on apprend qu'en fait, Kim est bien décédé depuis le départ et que leur histoire s'achève sur une note amer, sans avoir vraiment commencé. Bien sûr ils n'ont pas pu vivre leur histoire d'amour, mais ils se sont vraiment aimé et quand Pan lui donne les billets d'avions de la part de Kim, ça m'a déchiré le cœur, cependant on comprend tous son message. Même s'il est vrai que j'aurais aimé avoir plus d'indice de leur amour, comme un flashback où on l'aurait vu acheter les billets d'avion et écrire #WayKimforever dessus. J'ai aimé ce retournement de situation, car il est assez rare de finir sur un non Happy-End, mais cela fait du bien de voir autre chose.

    Un petit mot sur les personnages secondaires. D'abord il faut parler de Jennie Panhan ! Elle joue l'ange de la mort de la série, et comment dire ça. Chacune de ces scènes sont mythiques ! Je l'adore. Je l'ai déjà vu jouer dans 3 will be free, dans lequel, elle tient un rôle très sérieux. Ici, elle tient un rôle plus burlesque et je l'ai encore trouvé excellente. Ensuite l'autre personnage essentiel est bien sûr Soda. C'est la meilleur amie de Pan, et le moins qu'on puisse dire c'est que leur amitié est vraiment forte et belle. Elle est adorable, voulant toujours aider son amie (même quand elle est à l'hôpital), et la voir souffrir m'a vraiment fait mal. Elle est le plus grand soutient (après Khet peut-être) de Pan et je suis contente qu'elle est sa propre romance. Maintenant il est temps de parler des antagonistes de l'histoire. PhingPhing est vraiment le genre de fille que je n'aimes pas du tout. Toujours à se vanter et à chercher la reconnaissance des autres, elle m'exaspère par sa superficialité et son arrogance. Même si je ne l'aime pas, elle a quand même parfois raison sur certain point, elle n'est méchante pour être méchante mais bien pour essayer de protéger ce qui lui semble important pour elle. Bon ces méthodes ne sont pas les meilleures, mais peuvent être expliqués.

    The Shipper

    C'est un drama qui surprend. Changeant de ton et d'ambiance, passant de comique (voir burlesque) à sérieux (voire tragique), c'est une belle découverte. L'histoire est prenante, les rebondissements sont inattendu, les thèmes abordés sont fort, et le développement des personnages sont bien écrit, sans oublier les acteurs qui joue leur rôle à la perfection, surtout First qui doit jouer le rôle de Kim (un homme) et celui de Pan (une femme). Le seul bémol est qu'on a pas vraiment un BL (juste un sous-entendu), c'est pour cela que je le met pas dans cette catégorie. J'ai adoré regarder ce drama qui nous donne beaucoup d'émotion avec de grande barre de rire (surtout avec Jennie) et beaucoup de pleure (surtout l'épisode 11). C'est évidemment un drama à voir, et qui pour moi se rapproche beaucoup du drama I'm Tee, me too,  au niveau de l'ambiance et des thèmes abordés ! Pour finir, la scène post-générique (quand on voit Kim et une voix lui parler), pourrait peut-être suggérer une saison 2, ou un épisode spécial... A voir !

    PS : J'ai vraiment été surprise et adoré le petit caméo de Off et Gun à l'épisode 12 ! Cela fait toujours plaisir de les voir ensemble ! Et également rie quand Pan les met ensemble alors qu'elle a joué l'ex d'Off dans le drama Theory of Love. Quelle ironie ! ^^


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique