• Sotus : the series

     

    Sotus : the series

    Titre original : Phi Wak Tua Rai Kap Nai Pi Nueng / พี่ว้ากตัวร้ายกับนายปีหนึ่ง / Sotus The Series พี่ว้ากตัวร้ายกับนายปีหนึ่ง

    Pays : Thaïlande Thaïlande

    Épisodes : 16 x 60 min

    Diffusion : du 20-08-2016 au 14-01-2017

    Diffuseur : GMM One TV

    Genres : Comédie - Romance - Amitié - École - Homosexualité - Bizutage

    Réalisateur : Lit Padung Samajan

    Résumé : Dans une fac d’ingénierie en Thailande, les étudiants convoitent un bracelet spécial qui symbolise leur intégration à l'école. Pour l'obtenir, ils doivent maitriser le système SOTUS (Seniority, Order, Tradition, Unity, Spirit), qui passe par une sorte de bizutage des 3°années sur les 1° années, pour leur apprendre les valeur du SOTUS. Arthit, chef des bizuteurs, a tendance à abuser de son pouvoir sur les 1° années. Jusqu'à ce qu'un nouvel élève, Kongpop se dresse contre lui. 

                Kongpop                               Arthit                                  M/Aim                                May                              Prem

        

           Singto Prachaya                  Krist Perawat                  New Thitipoom                         Neen                       Gun Chanagun         

             Ruangroj                             Sangpotirat                    Techaapaikhun                    Suwanamas                 Arpornsutinan

    Fluke Teerapat Lohanan (Wad), Ice Ittikorn Kraicharoen (Knot), Off Jumpol Adulkittiporn (Bright), Natthawaranthorn Khamchoo (Tutah), Jan Ployshompoo Supasap (Praepailin), Wawa Maripha Siripool (Maprang), Oaujun Korn Khunatipapisiri (Tew), Prince Naradon Namboonjit (Oak), Khemmika Layluck (Fang), Patipan Intrakul (Minnie), M Phurin Ruangvivatjarus (Tee), Patcharin Thongyangyuen (Koi), Boochita Pitakard (Ple), Worakamon Nokkaew (Tim), Pongpol Saneewong Na Ayutaya (Yacht), Aor Pitiwat Chaimongkol (Tum), Alice Tsoi (Namtan), M Thanapas Suttichannapa (Deer), Toptap Jirakit Kuariyakul (Jay), Yangyi Benja Singkharawat (professeur), Thaed Nuttanan Khunwat (professeur)

    J'ai adoré ce Boy's Love du début à la fin, que j'ai dévoré en moins de deux jours. J'aime énormément le montage du drama qui rajoute des effets sonores appréciables et bien placé qui parfois m'a bien fait rire. Le jeu d'acteur est époustouflant surtout venant des deux acteurs principaux. En effet, leurs personnages ont beaucoup de mal a s'exprimer par le dialogue donc doivent passer par les jeux de regard, les gestes et les expression faciales pour exprimer les émotion des personnages (surtout pour Krist qui joue Arthit qui parle très peu de ce qu'il ressent). Tout cela amène à une romance légère et soft, plein de maladresse, de tendresse, de sincérité et sans forcément de grand conflit ou opposition (comme on peut attendre d'un drama), qui prend le temps de s'installer, ce qui apporte un réalisme bouleversant.

    Le drama nous place dans le contexte du « school life » avec comme particularité le bizutage (qui je pense n'est que pour la Thaïlande et surtout pour le cursus de l'ingénierie), appelé ici le système SOTUS (Seniority, Order, Tradition, Unity, Spirit). Je suis assez partagé sur ça, car personnellement je ne suis pas fan de la sociabilisation forcé ou encore de m'obliger à faire des choses que je n'aime pas ou que je trouve injuste, sous prétexte que l'on est plus âgé que moi. Ce qui fait qu'au départ, j'étais contente quand Kongpop s'opposait à Arthit, dont je trouvais les méthodes trop « violentes ». Cependant je comprend totalement les leçons qu'il voulait enseigner aux 1° années. En psychologie on appel ça la « provocation inversé » : ce basant sur des provocations plus ou moins forte qui incite à davantage réfléchir pour ce forger sa propre opinion, mais surtout qui oblige l'interlocuteur à donner le meilleur de lui-même afin de prouver sa valeur. Malheureusement c'est une technique à double tranchant car cela peut amener à tout l'inverse, allant jusqu'à la dépression, un complexe d'infériorité ou la mort. Heureusement ici tout va bien, et cela se termine très bien ! Ce système est là pour apprendre à vivre ensemble, à se respecter et surtout à se forger pour pouvoir affronter toutes les épreuves de la vie. C'est un magnifique message de tolérance et de bienveillance qui est parfaitement résumé lors de l'épisode de l'épreuve final.

    En plus du système SOTUS qui est très important dans l'histoire, il y a également un objet très symbolique qui est l'engrenage. C'est une sorte de bracelet avec un engrenage qui symbolise l'appartenance des élèves au cursus d'ingénierie à l'université mais surtout cela signifie le respect mutuel entre les 1° années et leurs ainés qui les reconnaissent comme leurs juniors, dans un cérémonie magnifique organisée par les 3° années. Cela pourrait s'arrêter là, mais le drama donne une autre signification plus romantique à cet objet. En effet, comme expliquer par l'ainé d'Arthit, l'engrenage symbolise le cœur du propriétaire et le donner à quelqu'un est un signe d'amour et de confiance. J'aime vraiment ce genre de détail (qui n'en est pas vraiment un), que l'on retrouve tout du long (sur les deux saison et sur l'épisode spécial dans Our Skyy) et qui donne de la consistance et du réalisme à l'histoire.
      

     

    Attention zone de spoil potentiel !

    J'ai remarqué que peu de dramas de ce genres se développent sur un seul couple principal, ce qui fait du bien et laisse une véritable place pour le développement des personnages et de leur relation. Le couple formé par Kongpop et Arthit nous est présenté comme conflictuel au départ mais qui reste douce, en avançant doucement mais sûrement. Les acteurs retranscrivent parfaitement les sentiments et les tourments des personnages qui se questionnent et apprennent à gérer tout ce qui leurs arrivent. C'est un drama qui montre les premiers amours, sous les coups de provocations (surtout de Kongpop qui fait du rentre dedans), mais qui en faite cache de l'intérêt pour l'autre, de l'inquiétude et l'envie de s'approcher de l'autre. Comme on dit chez moi, "qui aime bien châtie bien" ! Je le répète peut-être mais les acteurs sont vraiment excellents jouant beaucoup sur les regards et les gestes, montrant une réelle attirance et un véritable amour entre les personnages sans qu'il y est besoin de scènes romantiques ou de beaucoup de bisous. Ce qui n'est absolument pas dérangeant, voire même en fait un drama encore plus réaliste. Je voudrais aussi rajouter que l'évolution du personnage d'Arthit m'a vraiment fait plaisir, car au départ réticent, rejetant, se questionnant, puis acceptant sa relation, pour finir par le déclarer devant tout le monde lors de la scène final, c'était vraiment inattendu au vu de la personnalité du personnage. On peut dire que quand il décide, il assume !

    Bien sûr, le drama nous propose quand même deux autres couples plus mineurs mais qui reste très intéressant. D'abord Prem et Wad, qui est commence comme le couple principal : en opposition. Au départ leur égo les empêchent de voir plus loin et de vouloir comprendre le point de vue de l'autre. Cependant tout change quand Prem vient aider Wad lors d'une bagarre. A partir de là, une sorte de respect s'installe entre eux, ce qui leur permet de s'ouvrir à l'autre. C'est une très belle évolution qui est rempli de timidité. Pour le dernier couple, il est formé par Aim/M (l'ami de Kongpop) et May. C'est une romance plutôt classique avec un amour à sens unique de Aim pour May. Malheureusement leur plus grand développement se fera lors de la saison 2, même si la base s'installe ici. La scène où Aim essaye de réconforter May est la scène que je préfère pour ce couple. Aim trouve enfin le courage de parler de ses sentiments, sans rien attendre en retour. C'est une scène qui met dans une ambiance douce, sereine et sincère que j'aime tout particulièrement.

    Petite mention quand même pour les autres personnages qui sont aussi intéressant que les personnages principaux même s'ils ne sont pas aussi développé (ce qui est plutôt normal). J'aime les amitiés forte entre Kongpop et Aim/M et celle d'Arthit et Knot. Kongpop et Aim se connaissent que depuis peu mais ils sont vraiment soudé même si Aim laisse plus ou moins Kongpop faire ce qu'il veut, sans trop s'imposer (le voit avec sa romance avec May qui  se développe vraiment qu'en saison 2), tout en restant à ces côtés et l'écouter en cas de besoin. Pour celle de Knot et Arthit, c'est assez différent car ils se connaissent depuis quelques années et se connaissent par cœur. Knot n'hésite pas à le recadrer, l’engueuler et lui faire la morale quand il le faut. Cela ne l'empêche pas d'être un vrai soutient pour Arthit, de l'écouter sans préjugé ou jugement ce qui est vraiment appréciable. Pour ce qui du reste des personnages, cela permet d’aérer la romance, qui permet de mettre des scènes drôles (surtout Bright joué par Off Jumpol) et plus légères.

    C'est une romance simple, douce et qui se veut réaliste que nous propose ce drama. J'aime vraiment son atmosphère calme, sans d'opposition forte ou de grande twist, qui permet de se concentrer sur la romance et le développement des personnages. Les acteurs principaux joue parfaitement les émotions à travers les gestes et les regards qui ajoutent au réalisme de l'histoire. Les autres acteurs ne sont pas en reste, ce qui nous permet d'avoir différentes romance et beaucoup de scènes de joie entre amis. Donc je le recommande fortement pour ceux qui débutent ou pour changer un peu (des clichés que ce genre donne en général) !!

    PS : C'est la première fois que je vois un personnage principal fumer (bon même si c'est flouté) qui ne soit pas dans le camps des "méchants" ou un gangster, donc ça fait plaisir et prouve encore une fois l'envie de réalisme du drama.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :