• A Korean Odyssey

     

     

    A Korean Odyssey

    A Korean Odyssey

     

    Titre alternatif : Hwayuki / 화유기

    Pays : Corée du Sud Corée du Sud

    Épisodes : 20 x 70 min

    Diffusion  : du 23-12-2017 au 04-03-2018

    Diffuseur : tvN -Netflix

    Genres : Comédie - Fantastique - Romance - Contes et légendes - Dieux - Démon

    Réalisateur : Kim Byeong Su, Kim Jeong Hyeong, Park Hong Gyun

    Scénariste : Hong Jeong Eun, Hong Mi Ran

    Résumé : Jin Seon Mi est une PDG de l'immobilier qui a le pouvoir d'exorciser des démons vivants dans les biens immobiliers hantés. Elle est aussi connue sous le nom de Sam Jang à cause de son odeur irrésistible de fleur de lotus et du grand pouvoir qu'elle procure si elle est dévorée par un démon. Lorsque Seon Mi était petite, elle a été piégée par Son Oh Gong, un dieu mineur, puissant et vif d'esprit, mais aussi de nature colérique et espiègle. Des années plus tard, il est aussi à la recherche de Sam Jang afin de pouvoir la manger et devenir le plus puissant des dieux. Cependant, il découvre que c'est Jin Seon Mi et se verra dans l'obligation de la protéger des autres démons pour la garder pour lui-même...

              Son Oh Gong                             Jin Seon Mi/                     Woo Ma Wang/                         Jeo Pal Kye/                          Nantis (Jin Bu Ja /Jung                                                                                 Sam Jang                                     Woo Hwi                                                  PK                                                     Se Ra/Ah Sa Nyeo)

    Lee Seung Gi  Oh Yeon Seo  Cha Seung Won  Lee Hong Gi  Lee Se Young

          Lee Seung Gi                   Oh Yeon Seo                   Cha Seung Won                       Lee Hong Gi                           Lee Se Young

    Jang Gwang (Yun Dae Sik / Sa Oh Jeong), Kim Sung Oh (Lee Han Ju), Ok Ye Rin (Fille de Lee Han Ju), Kim Min Ho (Fils de Lee Han Ju), Kim Ji su (Na Chal Nyeo / La reine mère), Yoon Bo Ra (Alice / Dragon de Jade), Seong Hyeok (Général hiver Dong Jang Gun / Fée d'été), Gal So Won (Jin Seon Mi - enfant), Kim Hyeon Bin (Jonathan - jeune), Lee Yong Yi (Grand-mère de Seon Mi), Jung Sang Hyun (Un ami de Jin Seon Mi), Seo Jang Hyeon (Un ami de Jin Seon Mi - enfant), Lee El (Ma Ji Yeong), Seong Ji Ru (Su Bo Ri), Song Jong Ho (Gang Dae Seong),  Im Ye Jin (La marchande du bazar), One (Le petit-fils de la marchande du bazar), Michael K.Lee (Jonathan / Bong Sang Woo), Carson Allen (Une poupée fantôme), Kang Seong Pil (Gangster), Park Noh Shik (Dokchi), Ri Min (Mr. Park), Song Geul (Journaliste)

    Kim Hyeong Seok (Un juge d'audition de superstar - ep 1), Kim Yeon Woo (Un juge d'audition de superstar - ep 1), Yoo Yeon Jung (Lee Da In - ep 1), Kim Ji Sung (Un fantôme - ep 1), Baek Seung Hee (Une femme possédée - ep 1), Park Sang Hoon (Eun Seong possédé par un fantôme - ep 1), Choi Dae Sung (PDG station de diffusion - ep 1, 2, 6), Min Seong Wuk (Un démon en photographie - ep 2), Park Seul Gi (Une journaliste - ep 2), Kang Jae Joon (Nouveau marié - ep 2), Jang Geun Seok (Gong Jak - ep 3), Son Young Sun (vendeuse de rue - ep 3), Seo Yoon Ah (Mi Joo - ep 3), Jo Sung Ha (Homme debout à côté de la femme de Ma Wang - ep 5), Ham Na Young (Akiko esprit japonais - ep 5, 16), Park Seung Tae (Gang Myeong Ja - ep 5, 16), Joey Albright (Un collègue de Jonathan - ep 6, 7), Bang Su Jin (Une sirène - ep 7), Oh Ah Rin (Lee Su Jong - ep 9, 10), Lee So Yeon (La libraire - ep 9, 10), Choi Seung Hun (Lee Soo Chul, frère de Lee Su Jeong - ep 9, 10, 20), Seo Eun Woo (Summer Fairy - ep 15), Oh Yeon Ah (Egret - ep 16), Kim Seung Jun (Homme de la sécurité - ep 16) 

    A Korean Odyssey est un drama que j'avais vraiment envie de voir de par l'histoire, pour son casting (surtout pour Lee Hong Gi, qui est mon favoris) et pour son ambiance qui tendais vers un mélange d'horreur et d'humour. C'est un mélange que l'on retrouve rarement dans ce genre de drama, et qui m'a tout de suite rappelé le drama The Master's Sun. Les premiers épisodes m'ont vraiment fait entrer dans l'histoire, avec une ambiance obscure (grâce à la réalisation et le montage), des personnages intéressants et des effets spéciaux plutôt bien réalisés. Tout ce qu'on attend d'un drama sur les fantômes, démons et dieux. Les personnages sont vraiment développés, étant tous important au bout d'un moment de l'histoire, qu'ils soit principaux ou secondaires. Le scénario n'est pas en reste, car en plus de l'histoire principale, il met en place des sous-intrigues qui rend tout ça plus dynamique, sans ennui permettant de parsemer les révélations et ainsi conserver un bon rythme tout au long des vingts épisodes. J'ai d'ailleurs vraiment aimé cette fin ouverte, ce qui est vraiment rare pour moi. En effet, j'ai beaucoup de mal à apprécier les fins des dramas coréens en générales (je ne sais pas vraiment pourquoi !!)

     

    Mais il y a quand même des petits problèmes. En effet, les effets spéciaux sont satisfaisant des les premières minutes du premier épisodes, avec un fantôme bien glauque et effrayant, puis sa destruction par le dieu qui montre son énorme pouvoir de manière simple et subtile. Les pouvoirs de dieux sont de façon général superbe dans le rendu final, mais malheureusement, plus les épisodes s'enchaine, moins on les voit et sont plus grossier tendant vers le risible au lieu du terrifiant. Je trouve ça dommage. Autre petit problème, la conclusion de toutes les histoires dans l'épisode finale qui casse le rythme lent instaurer par le drama, ce qui donne l'impression que ce dernier épisode est fait à la va-vite. Le problème c'est que l'on donne plus de la place pour les autres petites histoires comme PK et Nantis qui méritait un fin plus belle et plus longue que deux petites scènes. Même l'ultime scène entre O-gong et Samjang manquait d'intimité, paraissant un peu trop froide par rapport à ce à quoi on nous avait habitués...

     

    Pour le couple principal, j'ai vraiment apprécier leur rencontre et leurs intéractions des premiers épisodes. Mais au fur est à mesure que les épisodes s'enchaînaient je m'en suis lassé. Je n'arrivais plus de voir l’héroïne qui voulait à tout prix s’empêcher de tomber amoureuse pour je ne sais quelle raison et qui se contredisait tout le temps disant quelque chose pour faire tout l'inverse. En ce qui concerne le héro, j'ai vraiment aimé son développement mais dans la romance j'en avais marre d'entendre l'excuse du bracelet. L'hésitation peut être un bon moyen de faire évoluer un personnage, montrer une réflexion, ou de faire une pause dans le scénario. Mais ici, ça ne marche pas du tout. Dès que le couple faisait une petite avançais, peu après il reculait encore plus loin. Je préfère largement suivre l'histoire et le développement de PK et Nantis, que je trouve plus sincère, moins tortueux tout en amenant des problématiques complexes. 

    A Korean Odyssey  A Korean Odyssey

     

    Attention zone potentiel de spoil !

     

    Le personnage principal O-gong est l'un des personnage les plus intéressant et complexe au niveau de l'écriture et du développement de personnage. Entité surpuissante, il découvre ce que c'est que d'avoir une faiblesse, aussi bien matérielle que sentimental. J'ai aimé voir son arrogance s'effondrer petit à petit, pour laisser pour les autres, qu'il ignorait totalement auparavant. Sa psychologie est soignée, évolutive et très plaisante. Il fait rire sans cesse avec sa jalousie pris dans son ego ! D'ailleurs, les moment qui m'ont fait le plus rire , c'est quand il est avec le Roi Woo Hwi ! Ces deux-là partagent une bromance conflictuelle du tonnerre ! Quand ils sont ensemble, c'est impossible de ne pas rigoler. J'aime également les scènes où Woo Hwi et avec sa secrétaire Ji Yeong. Ils sont vraiment chou ensemble, alternant entre des scènes drôles et des scènes plus sérieuses. L’héroïne semblais forte après avoir eu le courage d'affronter tout ces fantômes seule depuis l'enfance. Elle avait bien grandi, une belle situation et un caractère assez trempé. Ses premiers échanges avec O-gong sont pleins d'assurances, preuve qu'elle avait réussi à se fortifier. Malheureusement, plus le drama avancé, moins je voyais de progrès dans son développement. Alors qu'elle se découvre réellement, alors qu'elle aurait dû gagner en puissance et en assurance, elle n'évolue pas d'un pouce.

     

    Je ne peux pas passer à côté de mes personnages favoris, voire même ma romance favorite de ce drama. Je veux bien sûr, parler de PK (alias Jeo Pal Kye) et de Nantis (alias Jin Bu Ja). Je dois avouer que je risque ne pas être très objectif (en même temps ce n'est que mon avis donc ça passe^^!) car j'adore vraiment le jeu d'acteur de Lee Hong Gi ! Je suis tellement fan que j'ai vu tout ces dramas et ces films (autant coréens que japonais) et je suis même aller le voir en concert à Paris (deux fois!). Donc ce drama ne fait pas exception, c'est mon personnage favori. Je lui ai trouvé toutes les qualités du monde parmi lesquelles la douceur, la fidélité, l'écoute, le sens du sacrifice. Mais tout ça, c'était davantage flagrant quand Nantie était à ses côtés. Cette petite zombie que personne ne voulait et qui se fait une place conséquente dans le groupe grâce à l'attachement qui naîtra entre elle et PK. Ensemble, ils offrent de beaux instants d'émotions qui, je le regrette, n'auront pas été conclus avec le soin qu'ils méritaient. J'ai beaucoup aimé les scènes où il est avec Alice (alias Ok Ryong), qui sont hilarante, à toujours se disputer. Cela me rappelle beaucoup la dynamique d'O-Gong et Woo Hwi.

     

    Les "antagonistes" de l'histoire ne sont pas vraiment intéressant, et j'ai l'impression qu'ils sont là pour avoir un quota de méchant. Même si leur plan était vraiment "méchant", la prêtresse elle-même ne semblait pas vraiment croire à son rituel. J'aurais bien voulu voir un vrai combat entre un vrai méchant qui aurait mis en difficulté le héro.

    A Korean Odyssey

    C'est un drama qui m'a vraiment plus, malgré ces petits défauts. J'ai beaucoup aimé les acteurs, l'histoire et les personnages qui sont vraiment bien écrit (pour la majorité), ce qui permet de vraiment apprécier ce drama. Les effets spéciaux permet de nous transporter dans cette univers fantastique entre magie et réalité. L'humour est un point central du drama, et qui permet un bon rythme dans le scénario. Je conseille bien sûr de le voir pour ces nombreuses scènes hilarantes et pour ce faire son propre avis.

    PS : C'est un remake d'un roman classique de la littérature chinoise Journey To The West du célèbre écrivain Wu Cheng'en datant du XVIe siècle, qui a déjà connu des dramas et films chinois, ainsi qu'un webcomic et un film d'animation.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :